Last concert : Andlau

 

C’est la première fois que l’Atelier Génération Baroque était accueilli à Andlau, dans la Chapelle Saint André, vénérable église classée, au milieu de son cimetière et dominant la très jolie petite ville  au milieu des vignes. Elle était à  priori peu indiquée pour les joyeux Intermezzi mis au programme par Génération Baroque 2017  un récital de frasques en musique – bien que ne servant plus que très exceptionnellement au culte. Mais la vaste Chapelle Saint André (qui plus est, sous la pluie) a été transformée par la magie de la musique, par le talent des chanteurs et des musiciens et par les lumières de Christian Peuckert en un théâtre du rêve et du rire pour la plus grande joie du public – qui a très largement manifesté son enthousiasme par des applaudissements sans fin.

Parmi les réactions : « …Spectacle remarquable, un régal pour l’oreille et les yeux et le meilleur remède contre la neurasthénie » (OperaDatabase.com) ; Phantastische Aufführung gestern Abend in Andlau. Tolle Stimmen und Instrumente und dazu eine Spielfreude, die man so von den etablierten Häusern gar nicht mehr kennt. Barocke Kammeroper, wie es besser nicht geht! (Manfred Hammes, auditeur, auteur et journaliste) ; etc…

C’était, à n’en pas douter, l’une des deux meilleures cuvées de l’histoire de Génération Baroque. L’adéquation du grand talent du metteur en scène Carlos Harmuch avec l’ouvrage, et avec l’esprit juvénile, pétillant et impertinent de Génération a fait merveille. Avec Anita Fuchs, scénographe inventive et malicieuse et Martin Gester, inspiré et porté par une équipe de chanteurs-acteurs aussi doués qu’acharnés au travail, le plaisir et le talent s’épaulaient et gagnaient à tous les étages dans une symbiose parfaite.

Quelle fête !

 

 

 

 

 

Imbroglios…

Sarrebourg, Endingen & Strasbourg, 9-11 novembre

Roueries

C’est entre deux histoires burlesques que se déroule l’action. Deux jeunes femmes, Vespetta et Livietta, prennent pour cible deux hommes qui sont loin de soupçonner les intentions vengeresses de leurs interlocutrices.

Que ce soit en se faisant passer pour une sainte ou pour un jeune homme parisien, elles mettent en œuvre ruses et astuces toutes aussi loufoques les unes que les autres dans l’unique but de se venger.

L’une souhaitant venger son frère et l’autre voulant troquer son statut de soubrette contre celui de femme fortunée, elles profitent toutes les deux de la naïveté de leur cible, qu’elles réussissent évidemment à duper.

Flyer_GB_Pimpinone_Franz_Finale_Druck

Dans le spectacle de Génération Baroque, l’intermède de Telemann, Pimpinone, devient l’action principale et celui de Pergolèse, Livietta & Tracollo, devient l’intermède qui s’amuse d’en être la répartie.

A la fin, il n’y a plus d’envers et d’endroit, tout étant dans l’état où l’on aime que les choses restent, le temps d’un spectacle : sens dessus dessous.

DISTRIBUTION

 

20171103_113952

PIMPINONE

Radoslava Vorgič (Vespetta)

Niklas Mallmann (Pimpinone)

 

 

 

20171104_113054

 

LIVIETTA & TRACOLLO

Alessia Schumacher (Livietta)

Johannes Schwarz, Tracollo

2 acteurs muets (= les chanteurs de Pimpinone)

 

ORCHESTRE

9 cordes, clavecin, théorbe

20171106_155219

LES MUSICIENS

A l’inverse des instrumentistes, qui pour la plupart pratiquent la musique ancienne au quotidien, les chanteurs pratiquent autant de styles que le répertoire vocal leur propose. A l’exception de la chanteuse Radoslava Vorgič qui se spécialise dans la musique ancienne, ils se sont décidés à participer à ce projet dans le but d’explorer et de profiter des méthodes vocales utilisées dans l’opéra baroque, plus particulièrement dans l’opéra buffa.

En effet l’opéra classique ou romantique comporte de nombreux rôles au sein d’une même œuvre, ce qui rend les interventions plus ou moins variées en fonction du rôle que les chanteurs se voient attribués. De plus ce style exige avant tout l’utilisation d’une voix pleine et imposante étant donné les effectifs orchestraux importants de ces périodes.

Quant aux Intermezzi baroques, ils exigent des chanteurs une présence permanente puisque seuls deux personnages font l’action. Ici, les voix s’allègent tant le style et les techniques l’imposent.  Dans le cas de l’opera buffa, le comique des situations s’apparente à celui des premières pièces de Molière encore largement inspirées de la commedia del arte, ce qui donne au projet un caractère extrêmement ludique sans pour autant être moins exigeant.  

En définitif, les chanteurs allient rigueur, plaisir et amusement dans un projet qui mêle à la fois musique et théâtre. Le tout préparé en moins de deux semaines, leur investissement ainsi que celui des musiciens, du metteur en scène Carlos Harmuch et du directeur musical Martin Gester est la promesse d’un spectacle riche en talent et en émotions.

Salomé, harpiste

IMBROGLIOS, Telemann 2017

Telemann : Pimpinone & Pergolesi : Livietta e Tracollo

Auditions finies : grande cuvée 2017

Les auditions pour la sélection 2017 de Génération Baroque autour de Pimpinone de G.P. Telemann et Pergolèse dans plusieurs villes bordant le Rhin (Bâle, Strasbourg, Trossingen, Francfort – bon, là, on s’éloigne un peu du Rhin, mais l’esprit y est encore…) se sont achevées. Nous pouvons dès à présent annoncer un excellent cru !

Le spectacle promet d’être ébouriffant. Pour sa diffusion, le Parlement de Musique peut compter sur l’AMIA (Amis de la Musique Ancienne). Spectacles exceptionnels d’intérêt et vraiment « tous publics » 

distribution finale / final cast

sopranos

  • Alessia Schumacher, Livietta
  • Radoslava Vorgić, Vespetta

barytons

  • Niklas Mallmann, Pimpinone
  • Johannes Schwarz, Tracollo

violons

  • Linda Priebbenow (solo, leader)
  • Katarzyna Szewczyk (solo)
  • Sang Eun Ju
  • Charlotte Gerbitz
  • Marine Mairet
  • Isabél Soteras

alto/viola : Anna Aleksandrow

violoncelle : Adrien Wiot

contrebasse : Benoît Bératto

clavecin 1 : Inés Moreno

clavecin 2 : Weronika Konstancya Stalowska

théorbe : Jonathan Funck

Regard sur Alceste, 2016

Lilia Dornhof, soprano et vidéaste, et qui a participé à la session comme Proserpine et Nymphe de la Gloire – et, comme sur la photo, comme ombre plaintive aux Enfers, c’est celle du milieu – , a constitué ce petit reportage. Merci à elle.

Regards sur GB 2016 : Alceste
une video-reportage de Lilia Dornhof.

https://youtu.be/d1mbTBImF7c

Vidéo intégrale du concert de Strasbourg :

Génération Baroque 2017: IMBROGLIOS

G.P. Telemann & G.B. Pergolesi: Intermezzi

Georg Philip Telemann: Pimpinone oder Die Ungleiche Heirat
& Giovanni Battista Pergolesi: Livietta e Tracollo 


Français

 

Huit ans avant La Serva Padrona de Pergolèse, Pimpinone traite un thème comparable: la coquette et rusée Vespetta (la petite guêpe, en italien) se fait engager, puis épouser, par le vieux Pimpinone, qui en est réduit à devenir un mari soumis.

Dans le spectacle de Génération baroque, à l’intermède de Telemann se trouvera imbriqué celui de Pergolèse Livietta e Tracollo. Celui-ci raconte une autre histoire, tout aussi ébouriffée avec ses travestissements. D’intermède en allemand et en italien, Pimpinone devient l’action principale et Livietta e Tracollo (en italien avec du français)  l’intermède qui s’amuse d’en être la répartie. Si bien qu’à la fin, il n’y a plus d’envers et d’endroit, tout étant dans l’état où l’on aime que les choses restent, le temps d’un spectacle : sens dessus dessous, pour la plus grande joie du spectateur.

Des auditions dans plusieurs villes bordant le Rhin et à Paris donnent l’occasion à de jeunes musiciens professionnels ou achevant leurs études dans les établissements d’enseignement supérieur d’unir leurs talents en vue de l’interprétation d’un programme lyrique.

La session, qui aura lieu en novembre 2017, intègrera la formation musicale et scénique des chanteurs et de l’orchestre et se terminera par des représentations données en des lieux divers.

Effectif (stagiaires) 

  • Pimpinone : soprano et baryton (italien et allemand) également acteurs muets de Livietta e Tracollo
  • Livietta e Tracollo : soprano, baryton (italien et français)
  • orchestre ( instruments « anciens » ) :
    • 6 violons
    • alto
    • violoncelle
    • contrebasse
    • clavecin
    • théorbe
    • chef de chant stagiaire

Encadrement

  • Mise en scène : Carlos Harmuch
  • Scénographie : Anita Fuchs
  • Coach vocal : Kai Wessel
  • Coach instrumental : Stéphanie Pfister
  • Lumière : Christian Peuckert
  • Direction musicale et d’ensemble : Martin Gester

Etapes 

  • annonce de la distribution finale pour le 15 juin
  • résidence au Couvent / Sarrebourg du 1er au 9 nov 2017 (chanteurs et continuo), 6-9 (orchestre)
  • 4 représentations en Lorraine, Alsace, en pays de Bade (D) les 9-12 novembre

NB diapason 415

Conditions financières

Les participants sont totalement défrayés durant l’ensemble de la session.
Seul le voyage A/R depuis leur domicile est à leur charge.
Deux concerts font partie de la formation. Dès le 3e concerts, les artistes sont rémunérés.

Limite d’âge

moins de 30 ans prioritaires, sans rigueur

Pour un complément d’infos :

DEUTSCH

Acht Jahre vor Pergolesis La Serva Padrona behandelt Pimpinone ein ähnliches Thema: die kokette und gewitzte Vespetta (die kleine Wespe, auf Italienisch) wird vom alten Pimpinone erst angestellt, dann geheiratet, dem aber dann nichts mehr übrigbleibt, als ein unterworfener Ehemann zu werden.

In Génération Baroques Schauspiel wird in Telemanns Intermezzo das von Pergolesi, Livietta e Tracollo, eingefügt. Dieses erzählt eine eigene, genauso üppige Geschichte mit ihren eigenen Maskeraden. Das italienisch- und deutschsprachige Intermezzo Pimpinone wird also zur Haupthandlung, und Livietta e Tracollo (auf Italienisch, hie und da mit etwas Französisch gemischt) zum eigentlichen Zwischenspiel, welches sich daran amüsiert, das Gegenstück zum anderen zu spielen. Sodass letzten Endes falsch herum von richtig herum nicht mehr zu unterscheiden ist, alles bleibt nämlich für die Dauer der Aufführung und zur großen Freude der Zuschauer so, wie man es eigentlich mag, und zwar wüst und wirr und kunterbunt. 

Probespiele in mehreren Städten entlang des Rheins und in Paris bieten entweder jungen professionellen oder ihren Studiengang an Musikhochschulen bald abschließenden Musikern die Gelegenheit, ihre Talente in der Aufführung eines lyrischen Werkes zu vereinen. 

Das Projekt, das im November 2017 stattfinden wird, soll die musikalische und szenische Anleitung der Sänger und des Orchesters zum Inhalt haben, und durch Aufführungen an unterschiedlichen Orten abgeschlossen werden.

visuel

Besetzung (Praktikante) 

  • Pimpinone : Sopran und Bariton (Deutsch und Italienisch), dieselben sind auch stumme Schauspieler in Livietta e Tracollo
  • Livietta e Tracollo : Sopran und Bariton (Italienisch und auch ein wenig Französisch)
  • Orchester ( « alte » Instrumente ) :
    • 6 Violinen
    • Viola
    • Violoncello
    • Kontrabass
    • Cembalo (continuo)
    • Theorbe
    • Cembalo und Sängercoach (möglichst mehrsprachig)

Ausbilderteam

  • Regie : Carlos Harmuch
  • Bühnenbild : Anita Fuchs
  • Licht : Christian Peuckert
  • Sängercoach : Kai Wessel 
  • Streichercoach : Stéphanie Pfister
  • Musikalische und Gesamtleitung : Martin Gester

Phasen 

  • Bekanntmachung der endgultigen Besetzung  am 15. Mai. 
  • Arbeitsphase am « Couvent St Ulrich – Sarrebourg » vom 1. bis zum 9. November 2017 (Sänger & Continuo), vom 6. bis zum 9. (Orchester)
  • 4 Vorführungen in  Lothringen, Elsaß, Baden-Württemberg ab 9. November. 

 

Tonhöhe : 415

Finanzielle Bedingungen

Für die Teilnehmer werden die Unkosten während der ganzen Arbeitsphase übernommen.
Nur die Reise – Hin- und Rückweg – geschieht auf eigene Kosten.
Zwei Konzerte gehören zur Arbeitsphase. Ab dem 3. Konzert werden alle Mitwirkende bezahlt.

Altersgrenze : 

im Prinzip bis 30, aber wir bleiben flexibel…

Für weitere Infos :


Das Opernatelier Generation Baroque 2017  wird unterstützt von :  
  • Ministère de la Culture, DRAC Grand Est
  • OFAJ / DFJW (Office Franco-Allemand pour la Jeunesse, Das Deutsch-Französische Jugendwerk)
  • Fondation Rhénane pour la Culture / Kulturstiftung Oberrhein
  • FEFA (Fondation Entente Franco-Allemande)
  • Le Couvent – Sarrebourg
  • Agence Culturelle d’Alsace.

 


ENGLISH

Eight years before Pergolesi’s La serva padrona, Pimpinone treats a similar subject: the wily coquette Vespetta (‘little wasp’ in Italian) is hired by, then marries the elderly Pimpinone, who ends up as a hen-pecked husband.

In the Génération Baroque production, Telemann’s intermezzo will be intertwined with another one, by Pergolesi, entitled Livietta e Tracollo. This tells a quite different but equally amusing story, full of disguised characters. Instead of an intermezzo, Pimpinone now becomes the principal action, with Livietta e Tracollo as the intermezzo, as if amused to answer it back. By the end total confusion reigns, just as we like it to in the theatre: the whole situation is turned upside down, to the audience’s delight.

Auditions are held in several cities of the Rhine area and in Paris, which give young musicians, already launched on a professional career or completing their postgraduate studies in Conservatories the opportunity to combine their talents in the performance of an operatic programme.

The session, which will be held in November 2017, will include a period of musical and stage training for the singers and orchestra and end with a series of performances in various venues.

Forces required (trainees) 

Singers:

  • Pimpinone: soprano, baritone (roles sung in Italian and German), who also play non-singing roles in Livietta e Tracollo
  • Livietta e Tracollo: soprano, baritone (roles sung in Italian and French)

Orchestra (« early » instruments) :

  • six violins
  • viola
  • cello
  • double bass
  • harpsichord
  • theorbo
  • trainee répétiteur

Faculty

  • Stage director: Carlos Harmuch
  • Scenography: Anita Fuchs
  • Lighting designer: Christian Peuckert
  • Vocal coach : Kai Wessel
  • Strings coach : Stéphanie Pfister
  • Musical and overall director: Martin Gester

Calendar 

  • Final list of participants announced on 15 June
  • Residence at Le Couvent, Sarrebourg from 1 to 9 (singers and continuo) and 6 to 9 November 2017 (orchestra)
  • 4 performances in Lorraine, Alsace and Germany from November 9th.

 

Pitch : 415

Financial conditions

The participants are totally paid the expenses during the whole session.
Only the journey  (return travel from their home) is at their expense. 

Two concerts are part of the training. From the third concert, the artists are paid.

Age limit :

priority is given to applicants aged less than thirty, but there is no strict rule

For further information, contact:

 


The 2017 session of Génération Baroque receives support from DRAC Grand Est, the OFAJ, the Fondation Rhénane pour la Culture / Kulturstiftung Oberrhein, the FEFA, Le Couvent – Sarrebourg and the Agence Culturelle d’Alsace.