Reinhard Keiser : DIANA, 2018

Reinhard Keiser

Diana oder der sich rächende Cupido

(Diane ou la vengeance de Cupidon)

Hamburg 1712 – 1724

Génération Baroque 2018 propose une nouvelle session de travail scénique et musical et présentera, pour la première fois en France[1], un spectacle inédit à partir de l’ouvrage de Keiser : Diane, ou la vengeance de Cupidon.

Des auditions à Strasbourg, Paris, Francfort et Bâle donnent l’occasion à de jeunes musiciens professionnels, ou achevant leurs études dans les établissements d’enseignement supérieur, d’unir leurs talents en vue de l’interprétation de cet ouvrage original d’un compositeur aussi passionnant que peu joué.

La session aura lieu en deux phases : 2-9 mai et 8-18 novembre 2018. Elle intègrera la formation musicale et scénique des chanteurs et de l’ensemble instrumental et se terminera par des représentations données en divers lieux de la grande région Est.

L’ouvrage

Musicalisches Schau-Spiel – Action lyrique en allemand et en italien de Reinhard Keiser sur un livret de Johann Ulrich von König, d’après Endimione de Francesco de Lemene, représenté à Hambourg, Theater am Gänsemarkt en 1724.

La déesse Diane, ennemie jurée de l’Amour, menace de mort toute compagne qui y succombe. Pour montrer son pouvoir, Cupidon la blesse d’une de ses flèches, ce qui la fait tomber folle d’amour pour Endymion, un magnifique jeune homme qu’elle trouve endormi dans les bois. Une autre flèche blesse sa suivante Aurilla qui, elle aussi, est prise de passion pour Endymion, ce qui la fait rejeter les avances de Tirsis. Cependant, Endymion n’a que faire des deux femmes et, constamment, cherche à retrouver son amante perdue Dorinda. Après divers malentendus absurdes, il s’avère que Dorinda est son chien. Le « chasseur comique » Sylvano, ayant capturé Cupidon dans ses filets comme on attrape un oiseau, l’offre à Diane, et Cupidon persuade celle-ci de le libérer contre le fait de faire d’Endymion son amant. Aurilla, que Diane a d’abord changée en arbre pour avoir aimé Endymion, est libérée et joyeusement unie à Tirsis.

La Vengeance de Cupidon, l’un des ouvrages les plus séduisants du grand compositeur (trop peu joué, il a été un modèle pour Telemann et Haendel), est ainsi, pour Génération Baroque, après l’Italiana in Londra de Cimarosa et les intermèdes de Telemann et de Pergolesi, l’occasion de représenter à sa manière, fraîche et désinvolte, un nouvel épisode des imbroglios amoureux baroques.

Effectif (stagiaires)

Personnages
  • Cupido : soprano
  • Diana : soprano
  • Aurilla : soprano
  • Endimion : alto de préférence masculin
  • Tirsis : baryton
  • Silvano : tenor
Orchestre
  • hautbois/flûte à bec
  • basson
  • violons
  • alto
  • violoncelle
  • contrebasse ou violone en ré
  • théorbe
  • claveciniste chef de chant stagiaire
  • clavecin
Encadrement
  • Direction musicale et d’ensemble : Martin Gester
  • Mise en scène : Benjamin Prins
  • Scénographie : Anita Fuchs
  • Coach vocal : à préciser

Modalités de participation

Les candidats seront auditionnés et une sélection sera faite en fonction de la qualité de la prestation, de la motivation, de l’adéquation musicale et scénique aux rôles proposés et de l’âge.

Une condition sine qua non est l’engagement à la disponibilité à toutes les dates de la session (attention : la période varie entre chanteurs, continuo et orchestre).

Il est proposé quatre lieux et dates d’auditions : Strasbourg, Paris, Bâle et Francfort.

En cas d’impossibilité ou de difficulté à participer à l’une d’entre elles, les candidats pourront envoyer des enregistrements : vidéo (max 720p) pour les chanteurs ; audio (MP3) ou vidéo pour les instrumentistes.

Etapes

Dépôt des dossiers de candidature 3 jours avant la date d’audition choisie

pour le 25 mars 2018, en cas d’envoi d’enregistrements

Dates des auditions (France, Allemagne et Suisse)

  • Francfort- Dr Hoch’s Konservatorium : mercredi 28 février 2018
  • Bâle – Schola Cantorum Basiliensis : samedi 3 mars 2018
  • Strasbourg – Cité de la Musique : lundi 5 mars 2018
  • Paris – Conservatoire National Supérieur de Musique : mardi 6 mars 2018

Annonce de la distribution finale pour le 2 avril 2018

1ère résidence à Amilly (environ 150 km de Paris) du 2 au 9 mai 2018 (chanteurs, clavecins, violon, violoncelle : travail musical et scénique et concert/show case final).

2ème résidence au Couvent de Sarrebourg (Lorraine) du 8 au 15 novembre 2018 (chanteurs et continuo) et du 10 au 15 novembre 2018 (ensemble instrumental)

3 ou 4 représentations en Lorraine, Alsace, Allemagne du 15 au 18 novembre 2018

Conditions financières

  • Les participants sont totalement défrayés durant l’ensemble de la session SAUF le voyage A/R depuis leur domicile, qui est à leur charge.
  • Le concert/show case du 9 mai et 2 représentations de novembre font partie de la formation. Dès le 3ème concert, les artistes sont rémunérés à une hauteur qui sera fixée ultérieurement.

Programme de l’audition

Chanteurs :

2 airs de Keiser, Haendel, Telemann, Scarlatti ou similaire pour voix accompagnée au clavecin

  • de caractères contrastés
  • l’un en allemand, l’autre en italien
  • l’un des airs précédé d’un récitatif significatif
  • s’il y a des instrument(s) obligé(s), il faut venir avec ses instrumentistes, sinon ce sera joué au clavecin.

NB pour une audition dans les meilleures conditions : prière d’envoyer les copies des accompagnements en .pdf à l’avance par e-mail. On peut venir avec son accompagnateur.

Option : nous mettrons à disposition des chanteurs des copies d’airs choisis qui leur permettront d’avoir un aperçu des rôles et qu’ils pourront présenter s’ils le veulent (mais ce n’est nullement une obligation).

Instrumentistes

10 minutes de musique maximum (les reprises sont  facultatives)

  • cordes : 2 ou 3 mouvements contrastés d’une fantaisie, sonate ou partita pour violon, alto/viola, ou violoncelle seuls (Telemann, Bach…) – et 1 ou 2 mouvements avec basse continue d’un style proche (Corelli, Biber, Haendel…).
  • contrebasse ou violone : nous consulter
  • clavecin et théorbe : 2 pièces ou extraits de cantates dont au moins un récit – venir si possible avec un instrument de dessus ou un chanteur. Au besoin, nous consulter.

Limite d’âge

Les moins de 30 ans sont prioritaires, mais des exceptions sont possibles.

Télécharger le dossier de candidature

Cliquer ici pour le télécharger

  • Le dossier de candidature est à envoyer, au plus tard 3 jours avant la date d’audition choisie, à production@leparlementdemusique.com ou par voie postale à l’adresse suivante : Le Parlement de Musique – 17 Grand Rue – F-67000 STRASBOURG

NB : si audition, l’envoi d’enregistrements est facultatif.

  • Si impossibilité de participer aux auditions : envoi du dossier de candidature électronique avec extraits audio et/ou vidéo avant le 25 mars 2018

Pour plus d’informations

  • Tél : 00 33 3 88 32 20 13
  • E-mail : production@leparlementdemusique.com

[1] L’ouvrage a été présenté en Belgique en 2003 par l’Opéra des Flandres sous la direction de Florian Heyerick et dans une mise en scène de Gabriele Rech. Nous les remercions pour la mise à disposition de la partition.

Génération Baroque 2017: IMBROGLIOS

G.P. Telemann & G.B. Pergolesi: Intermezzi

Georg Philip Telemann: Pimpinone oder Die Ungleiche Heirat
& Giovanni Battista Pergolesi: Livietta e Tracollo 


Français

 

Huit ans avant La Serva Padrona de Pergolèse, Pimpinone traite un thème comparable: la coquette et rusée Vespetta (la petite guêpe, en italien) se fait engager, puis épouser, par le vieux Pimpinone, qui en est réduit à devenir un mari soumis.

Dans le spectacle de Génération baroque, à l’intermède de Telemann se trouvera imbriqué celui de Pergolèse Livietta e Tracollo. Celui-ci raconte une autre histoire, tout aussi ébouriffée avec ses travestissements. D’intermède en allemand et en italien, Pimpinone devient l’action principale et Livietta e Tracollo (en italien avec du français)  l’intermède qui s’amuse d’en être la répartie. Si bien qu’à la fin, il n’y a plus d’envers et d’endroit, tout étant dans l’état où l’on aime que les choses restent, le temps d’un spectacle : sens dessus dessous, pour la plus grande joie du spectateur.

Des auditions dans plusieurs villes bordant le Rhin et à Paris donnent l’occasion à de jeunes musiciens professionnels ou achevant leurs études dans les établissements d’enseignement supérieur d’unir leurs talents en vue de l’interprétation d’un programme lyrique.

La session, qui aura lieu en novembre 2017, intègrera la formation musicale et scénique des chanteurs et de l’orchestre et se terminera par des représentations données en des lieux divers.

Effectif (stagiaires) 

  • Pimpinone : soprano et baryton (italien et allemand) également acteurs muets de Livietta e Tracollo
  • Livietta e Tracollo : soprano, baryton (italien et français)
  • orchestre ( instruments « anciens » ) :
    • 6 violons
    • alto
    • violoncelle
    • contrebasse
    • clavecin
    • théorbe
    • chef de chant stagiaire

Encadrement

  • Mise en scène : Carlos Harmuch
  • Scénographie : Anita Fuchs
  • Coach vocal : Kai Wessel
  • Coach instrumental : Stéphanie Pfister
  • Lumière : Christian Peuckert
  • Direction musicale et d’ensemble : Martin Gester

Etapes 

  • annonce de la distribution finale pour le 15 juin
  • résidence au Couvent / Sarrebourg du 1er au 9 nov 2017 (chanteurs et continuo), 6-9 (orchestre)
  • 4 représentations en Lorraine, Alsace, en pays de Bade (D) les 9-12 novembre

NB diapason 415

Conditions financières

Les participants sont totalement défrayés durant l’ensemble de la session.
Seul le voyage A/R depuis leur domicile est à leur charge.
Deux concerts font partie de la formation. Dès le 3e concerts, les artistes sont rémunérés.

Limite d’âge

moins de 30 ans prioritaires, sans rigueur

Pour un complément d’infos :

DEUTSCH

Acht Jahre vor Pergolesis La Serva Padrona behandelt Pimpinone ein ähnliches Thema: die kokette und gewitzte Vespetta (die kleine Wespe, auf Italienisch) wird vom alten Pimpinone erst angestellt, dann geheiratet, dem aber dann nichts mehr übrigbleibt, als ein unterworfener Ehemann zu werden.

In Génération Baroques Schauspiel wird in Telemanns Intermezzo das von Pergolesi, Livietta e Tracollo, eingefügt. Dieses erzählt eine eigene, genauso üppige Geschichte mit ihren eigenen Maskeraden. Das italienisch- und deutschsprachige Intermezzo Pimpinone wird also zur Haupthandlung, und Livietta e Tracollo (auf Italienisch, hie und da mit etwas Französisch gemischt) zum eigentlichen Zwischenspiel, welches sich daran amüsiert, das Gegenstück zum anderen zu spielen. Sodass letzten Endes falsch herum von richtig herum nicht mehr zu unterscheiden ist, alles bleibt nämlich für die Dauer der Aufführung und zur großen Freude der Zuschauer so, wie man es eigentlich mag, und zwar wüst und wirr und kunterbunt. 

Probespiele in mehreren Städten entlang des Rheins und in Paris bieten entweder jungen professionellen oder ihren Studiengang an Musikhochschulen bald abschließenden Musikern die Gelegenheit, ihre Talente in der Aufführung eines lyrischen Werkes zu vereinen. 

Das Projekt, das im November 2017 stattfinden wird, soll die musikalische und szenische Anleitung der Sänger und des Orchesters zum Inhalt haben, und durch Aufführungen an unterschiedlichen Orten abgeschlossen werden.

visuel

Besetzung (Praktikante) 

  • Pimpinone : Sopran und Bariton (Deutsch und Italienisch), dieselben sind auch stumme Schauspieler in Livietta e Tracollo
  • Livietta e Tracollo : Sopran und Bariton (Italienisch und auch ein wenig Französisch)
  • Orchester ( « alte » Instrumente ) :
    • 6 Violinen
    • Viola
    • Violoncello
    • Kontrabass
    • Cembalo (continuo)
    • Theorbe
    • Cembalo und Sängercoach (möglichst mehrsprachig)

Ausbilderteam

  • Regie : Carlos Harmuch
  • Bühnenbild : Anita Fuchs
  • Licht : Christian Peuckert
  • Sängercoach : Kai Wessel 
  • Streichercoach : Stéphanie Pfister
  • Musikalische und Gesamtleitung : Martin Gester

Phasen 

  • Bekanntmachung der endgultigen Besetzung  am 15. Mai. 
  • Arbeitsphase am « Couvent St Ulrich – Sarrebourg » vom 1. bis zum 9. November 2017 (Sänger & Continuo), vom 6. bis zum 9. (Orchester)
  • 4 Vorführungen in  Lothringen, Elsaß, Baden-Württemberg ab 9. November. 

 

Tonhöhe : 415

Finanzielle Bedingungen

Für die Teilnehmer werden die Unkosten während der ganzen Arbeitsphase übernommen.
Nur die Reise – Hin- und Rückweg – geschieht auf eigene Kosten.
Zwei Konzerte gehören zur Arbeitsphase. Ab dem 3. Konzert werden alle Mitwirkende bezahlt.

Altersgrenze : 

im Prinzip bis 30, aber wir bleiben flexibel…

Für weitere Infos :


Das Opernatelier Generation Baroque 2017  wird unterstützt von :  
  • Ministère de la Culture, DRAC Grand Est
  • OFAJ / DFJW (Office Franco-Allemand pour la Jeunesse, Das Deutsch-Französische Jugendwerk)
  • Fondation Rhénane pour la Culture / Kulturstiftung Oberrhein
  • FEFA (Fondation Entente Franco-Allemande)
  • Le Couvent – Sarrebourg
  • Agence Culturelle d’Alsace.

 


ENGLISH

Eight years before Pergolesi’s La serva padrona, Pimpinone treats a similar subject: the wily coquette Vespetta (‘little wasp’ in Italian) is hired by, then marries the elderly Pimpinone, who ends up as a hen-pecked husband.

In the Génération Baroque production, Telemann’s intermezzo will be intertwined with another one, by Pergolesi, entitled Livietta e Tracollo. This tells a quite different but equally amusing story, full of disguised characters. Instead of an intermezzo, Pimpinone now becomes the principal action, with Livietta e Tracollo as the intermezzo, as if amused to answer it back. By the end total confusion reigns, just as we like it to in the theatre: the whole situation is turned upside down, to the audience’s delight.

Auditions are held in several cities of the Rhine area and in Paris, which give young musicians, already launched on a professional career or completing their postgraduate studies in Conservatories the opportunity to combine their talents in the performance of an operatic programme.

The session, which will be held in November 2017, will include a period of musical and stage training for the singers and orchestra and end with a series of performances in various venues.

Forces required (trainees) 

Singers:

  • Pimpinone: soprano, baritone (roles sung in Italian and German), who also play non-singing roles in Livietta e Tracollo
  • Livietta e Tracollo: soprano, baritone (roles sung in Italian and French)

Orchestra (« early » instruments) :

  • six violins
  • viola
  • cello
  • double bass
  • harpsichord
  • theorbo
  • trainee répétiteur

Faculty

  • Stage director: Carlos Harmuch
  • Scenography: Anita Fuchs
  • Lighting designer: Christian Peuckert
  • Vocal coach : Kai Wessel
  • Strings coach : Stéphanie Pfister
  • Musical and overall director: Martin Gester

Calendar 

  • Final list of participants announced on 15 June
  • Residence at Le Couvent, Sarrebourg from 1 to 9 (singers and continuo) and 6 to 9 November 2017 (orchestra)
  • 4 performances in Lorraine, Alsace and Germany from November 9th.

 

Pitch : 415

Financial conditions

The participants are totally paid the expenses during the whole session.
Only the journey  (return travel from their home) is at their expense. 

Two concerts are part of the training. From the third concert, the artists are paid.

Age limit :

priority is given to applicants aged less than thirty, but there is no strict rule

For further information, contact:

 


The 2017 session of Génération Baroque receives support from DRAC Grand Est, the OFAJ, the Fondation Rhénane pour la Culture / Kulturstiftung Oberrhein, the FEFA, Le Couvent – Sarrebourg and the Agence Culturelle d’Alsace.

Génération Baroque 2016

J.B. Lully : Alceste
G. Muffat : Concerts instrumentaux

Les auditions sont à présent closes.
Elles ont eu lieu au mois de juin et au mois de juillet à Paris, Strasbourg, Bâle & Trossingen.

Quelques réglages finaux restent à faire avant la publication de la liste définitive des candidats retenus. Ce sera dans les tout prochains jours. 


Pour plus d’informations et pour le formulaire de candidature en cliquer ici.

—-

Auditions, which have been held in June and in July in Paris, Strasbourg, Basel & Trossingen, are completed.

After some final adjustments, we will publish the final casting.
More information and application form by clicking here.

Génération Baroque, Atelier-Opéra des 2 Rives

 Partenariats

Génération Baroque, à présent sous-titré « Atelier Opéra des 2 Rives », se réclame d’ une identité « rhénane » au sens où ce terme désigne un espace commun entre la France, l’Allemagne et la Suisse alémanique.

Le projet se propose notamment de s’appuyer sur le réseau – embryonnaire,  à développer – des structures d’enseignement supérieur du grand espace rhénan : Musikhochschulen allemandes (Karlsruhe, Freiburg, Trossingen),  Schola Cantorum Basiliensis, Haute Ecole des Arts du Rhin, et plus loin : Saarbrücken, Stuttgart, Fribourg/Suisse… Dans cette visée, il inscrit son activité dans des perspectives communes à trois fondations qui, dès cette année, s’associent à son projet.

 

1 – Fondation Rhénane pour la Culture / Kulturstiftung Oberrhein

De création récente, émanant de la même idée qui a présidé à la création de la plate-forme de communication szenik.eu, voici comment se définit cette nouvelle fondation :

La Fondation Rhénane pour la Culture est appelée à soutenir tout projet culturel et artistique de l’espace culturel rhénan, pourvu que des artistes d’au moins deux des trois pays : Allemagne, Suisse, France en soient les auteurs.
Les projets que nous soutiendrons doivent favoriser les croisements à tous les niveaux : entre les territoires, les disciplines artistiques, les publics, mais aussi entre les univers de la création et ceux de l’économie. Il s’agit pour la Fondation de contribuer à intensifier et structurer ces collaborations en favorisant les mobilités, les coproductions, les accueils, confrontations et toutes formes innovantes d’échanges avec les publics.

En apportant une aide décisive à des projets jeunes et innovants, la Fondation Rhénane pour la Culture veut rendre visible la singularité et la richesse de l’espace du Rhin Supérieur et contribuer au rayonnement d’un territoire au cœur de l’Europe. Elle veut aussi et surtout contribuer à sa construction au quotidien, par des Européens conscients de partager des valeurs communes. La vocation de la Fondation Rhénane pour la Culture est bien de favoriser l’émergence d’un irréversible sentiment d’appartenance commune des Européens du Rhin à travers des projets dont la culture sous toutes ses formes constitue le dénominateur commun.

Die Kulturstiftung Oberrhein hat es sich zum Ziel gesetzt, Kunst und Kulturprojekte zu unterstützen, unter der Voraussetzung, dass mindestens zwei unserer drei Länder bei den vorgeschlagenen Projekten eingebunden sind.
Die Projekte, die wir unterstützen, stärken den kulturellen Austausch : die Kulturstiftung Oberrhein übt eine begleitende Funktion innerhalb der trinationalen Metropolregion Oberrhein aus, stellt einerseits den Dialog zwischen den verschiedenen künstlerischen Disziplinen und deren Publikum her und andererseits sollen Kulturscha ende und Wirtschaft einander näher gebracht werden. Die Kulturstiftung Oberrhein stärkt und strukturiert die Zusammenarbeit, fördert die Mobilität der Akteure, die Koproduktionen, sowie innovative Formen des Austauschs mit dem Publikum. 

Indem sie neue und innovative Projekte unterstützt, möchte die Kulturstiftung Oberrhein auf die Einzigartigkeit und den kulturellen Reichtum der Metropolregion Oberrhein aufmerksam machen und zu deren Ausstrahlung und Präsenz innerhalb Europas beitragen. 

 

2 – Fondation Entente Franco-Allemande – FEFA

Sa mission est d’aider à dynamiser la coopération franco-allemande dans cette grande région qui englobe l’Alsace, le Bade-Wurtemberg, Bâle et ses environs, la Rhénanie-Palatinat, la Sarre et la Moselle, et à faire de cette dernière, un espace européen expérimental, dédié au rapprochement et à la coopération des institutions publiques et privées, au service de ses citoyens.

Fondée en 1981 pour régler un contentieux lié au second conflit mondial (l’indemnisation des Alsaciens-Mosellans incorporés de force dans la Wehrmacht), la Fefa se donne depuis 2010 de nouveaux objectifs.

Elle est aujourd’hui surtout porteuse de projets franco-allemands et acteur à part entière dans les relations franco-allemandes.

Conformément à sa nouvelle vocation, la FEFA s’est fixé un ambitieux programme dans les domaines économique, social, et culturel en portant une attention particulière à la formation des jeunes dans l’espace transfrontalier d’Alsace et de Lorraine.

C’est ainsi qu’aujourd’hui, elle se propose de soutenir le projet d’Atelier Opéra des 2 Rives GENERATION BAROQUE en ce que celui-ci appelle à la réunion, à la collaboration et à la formation de talents détectés majoritairement, mais sans exclusive, dans le grand espace du Rhin supérieur (artistes de la scène, chanteurs et instrumentistes, formateurs et étudiants en fin de cursus) en vue de leur formation et de leur promotion par-delà les frontières.

en savoir plus : http://www.fefa.fr/fefa/presentation

auf deutsch : http://www.fefa.fr/de/fefa/wer-sind-wir

 

3 – L’Office Franco-Allemand pour la Jeunesse (OFAJ) – Deutsch-Französisches Jugendwerk (DFJW)

Organisation internationale au service de la coopération franco-allemande créée par le Traité de l’Elysée en 1963 et qui a pour sièges Paris et Berlin. Elle a pour mission d’encourager les relations entre les jeunes des deux pays. Il agit comme un laboratoire pour les projets transfrontaliers et la coopération européenne et, souhaite que cette expérience serve de source d’inspiration pour des projets trinationaux.

Das Deutsch-Französische Jugendwerk (DFJW) ist eine internationale Organisation im Dienst der deutsch-französischen Zusammenarbeit mit Standorten in Paris – dem Sitz – und Berlin.

Die Gründung des DFJW geht auf den deutsch-französischen Freundschaftsvertrag, den „Elysée-Vertrag“, von 1963 zurück. Die Aufgabe des DFJW ist es, die Verbindungen zwischen jungen Menschen in Deutschland und Frankreich auszubauen und ihr Verständnis füreinander zu vertiefen. Die Erfahrungen dieses Austauschs will sie auch als Versöhnungsarbeit an Drittländer weitergeben.