Next stop : Strasbourg on the Rhine

C’est à la Cité de la Musique et de la Danse, entre deux canaux, deux places (moderne place de l’Etoile, ancienne place de la Bourse) et des avenues qui conduisent tout droit vers le pont de Kehl et l’Allemagne, à deux pas, et la Forêt Noire, au bout, que se déroulera la nouvelle résidence de préparation du spectacle L’Italiana in Londra.

Tout le monde s’affaire : Carlos Harmuch, metteur en scène bâlois avec la scénographe nouvellement embarquée Anita Fuchs (les dessins se préparent à Berlin), les éditeurs de partitions en fin de travail à Paris et à Londres, Elise Heizmann, battante chargée de production multilingue, multiplatesformes, multibras nouvellement arrivée qui, avec Martin Gester, va au contact des partenaires, organisateurs, régisseurs, éclairagistes… et qui attend sa collègue stagiaire Clarissa – italienne qui parle allemand, anglais, français, suédois et j’en oublie (sentez-vous à l’aise) pendant que Leslie Caid écume les dossiers de subventions et les contrats avec les organisateurs – en français, en allemand, en anglais, selon.

Strasbourg Cité de la Musique, canal & quai des Alpes
Strasbourg Cité de la Musique, canal & quai des Alpes

We are all looking forward very much…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s